L’Air

Séance 1 : Mettre en évidence « l’air » EVALUATION DIAGNOSTIQUE

1-    Faire naître une interrogation : à partir de papier bulle : « à votre avis, qu’y a-t-il à l’intérieur de ce papier bulle ? » émergence des représentations notées au tableau.

2-    Réalisation d’expériences : par groupe : tenter de faire fonctionner des objets fonctionnant à l’air : sèche-cheveux, moulin à vent, éolienne, avion en papier,… et deux ne fonctionnant pas à l’air: pot de fleur, tapis.

3-    Remontée collective : chaque groupe présente son objet et montre son fonctionnement. Les objets ne fonctionnant pas à l’air sont nommés. Création d’un tri à critère au tableau (fonctionne à l’air/ ne fonctionne pas à l’air). Les listes sont progressivement complétées par des objets évoqués par les élèves .

Pour finir la séance, les élèves profitent de la lecture offerte d’un album sur l’air tel que « le vent m’a pris » de Rascal. Enfin, le projet de construction d’une éolienne est présenté.

Séance 2 : comprendre que l’air est partout

1-    Interrogation : « à votre avis, où se trouve l’air ? ». Relevé des hypothèses en dictée à l’adulte (relecture à la fin).

2-    Expérimenter : l’air est partout  : expérience de la bouteille renversée dans l’eau qui remplit le ballon de baudruche (le culot d’une bouteille en plastique est découpé, un ballon de baudruche y est placé. On plonge la bouteille vide dans l’eau, la pression de l’eau et de l’air permettra le gonflement du ballon). Tout le monde peut « créer/faire » de l’air : expérience de la balle du ping-pong et de la paille: les élèves disposent d’une paille et d’une balle de ping pong. En utilisant l’air contenu dans leur souffle, ils font avancer la balle de ping pong. Un « concours de vitesse » peut être organisé …L’air est partout à l’extérieur et surtout dans le vent: Expérience du moulin à vent dans la cour de récréation: Les enfants observent le moulin et son fonctionnement: pourquoi tourne-t-il? D’où vient cet air? Pour aller plus loin, on peut réaliser l’expérience sur plusieurs jours et voir davantage les effets du vent plus ou moins forts selon les jours et montrer que même lorsqu’il n’y a quasiment pas de vent, il y a tout de même de l’air (le moulin bouge très peu).

Conclusion : l’air est partout: dans l’eau, dans le corps, dans le vent et, l’air peut transporter (vent + balle de ping-pong).

Séance 3 : Construire et faire fonctionner une éolienne ÉVALUATION SOMMATIVE

Après l’observation de photographies d’éoliennes, les élèves donnent des hypothèses de construction de leur propre éolienne à partir de rouleaux d’essuie-tout et de papier cartonné.

Ils construisent ensuite leur l’éolienne à partir d’une fiche de fabrication claire et simple où le vocabulaire traité lors de la séquence est réinvesti.

A la fin de la séance, les enfants tentent de faire fonctionner leur éolienne avec leur souffle dans la classe et par le vent à l’extérieur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s