Graphisme des nombres

Pour chaque nombre, je suis une sorte de petit rituel:

– Présentation du nombre: son nom, son aspect graphique (nommer les traits: horizontaux, verticaux, obliques, courbes…). Je laisse les élèves s’exprimer sur ce dernier (ils ont parfois de drôles de moyens mnémotechniques qui peuvent aider les camarades et la maîtresse 🙂 ).

– J’écris ensuite le nombre au tableau en verbalisant sur sa graphie: pour le 1: je ne commence pas sur le trait mais 2 pouces au-dessus puis, je trace un trait oblique qui ressemble à une petite montagne puis, une fois arrêté, je trace un grand trait vertical jusqu’au trait, comme si ma mine de crayon descendait un grand ascenseur.

– Toujours en grand groupe, je demande aux élèves de reproduire le geste du chiffre par le corps: ils se lèvent et font le trajet du chiffre avec le bras. Pendant ce temps, je vérifie que tout le monde suive bien le sens du geste graphique.

– Le premier atelier est toujours un passage par le corps: les élèves suivent le trajet du nombre sur le sol (scotch de couleur) ou touchent des « cartes à toucher » (ce sont des cartes que je fabrique avec du papier canson que j’évide pour laisser une fenêtre du nombre puis, je colle au-dessous une feuille de papier ponçage ou de velours ou de papier cadeau, ce qui donne un toucher interessant. Les élèves suivent le trajet du nombre en partant d’un point vers un autre (sens du nombre)), ou réalisent le nombre à la pâte à modeler…

– Le deuxième atelier est un atelier de décoration du nombre mais il est obligatoire de suivre le sens du chiffre pour bien décorer. Au fil de l’année, les élèves ont décoré à la craie, au crayon, au papier canson, aux gommettes, au feutre, ….. Une fois l’atelier terminé, les élèves s’entraînent à écrire le chiffre sur papier blanc avec des feutres.

Exemple de fiche: décorer le 5

– Le troisième atelier est l’évaluation formative où les élèves s’entrainent à écrire le nombre sur une fiche plastique avec modèle. Lorsque je vois que certains ne s’en sortent pas, je leur propose de la remédiation pour travailler de manière privilégiée. Pendant ce temps de remédiation, je leur raconte une petite histoire sur le chiffre (aider sa reconnaissance) puis je les fait écrire le chiffre sur la fiche transparente pour identifier le hic et amener à l’appropriation en leur donnant une technique plus adaptée à eux. Ils réinvestissent souvent pour s’approprier cette graphie.

– Le quatrième atelier est un atelier de réinvestissement en arts visuels avec la création du tableau du nombre ou le portrait du nombre…

– Le cinquième temps est l’évaluation sommative où les élèves réécrivent le nombre entre 2 lignes.

Exemple d’évaluation sommative: écriture éval chiffre 5

Nouvelles fiches (publiées le 21/03/2012):décorer le 5, écriture éval chiffre 5 recto verso, le 5 bonhommes, les chiffres recto verso, le 4 visages, evaluation sommative chiffre 4 recto verso, décore le 4, fiche écriture chiffre 3, relie chiffre et quantite, le 3 a décorer, le 2, fiches n°2, le chiffre 1 fiche d’écriture+eval somm, le chiffre 1 à décorer

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s