Reconnaître et écrire son prénom

Cette compétence est le véritable défi de la Moyenne Section et les élèves sont très inégaux face à celle-ci. La taille du prénom, l’intérêt pour les lettres, la volonté, diffèrent d’un enfant à l’autre. Il faut savoir être patient et inventif car les besoins des élèves seront alors très différents. Peut-être vos élèves auront-ils déjà apprivoisé l’écriture de leur prénom en PS ou à la maison mais il est important de vérifier le sens de l’écriture des lettres et la tenue du crayon ou du feutre.

La séquence présentée ici nécessitera sans doute des aménagements en classe, ce n’est qu’une base de travail et de progrès.

Séance 1 : Reconnaitre son prénom  EVALUATION DIAGNOSTIQUE- RITUEL

Sur une table sont disposées des étiquettes prénoms écrites en majuscules d’imprimerie (les 2 autres écritures sont présentes mais en plus petite taille). Une gommette du groupe y est collée. L’élève tente de retrouver son prénom entre tous pour le disposer sur le tableau des présences en arrivant le matin. Pendant l’année, je fais évoluer ce rituel: dès la période 2, j’ôte la gommette du groupe, parfois je demande aux élèves d’aller chercher un par un leur étiquette pour m’assurer que ce n’est pas du hasard ou seulement une reconnaissance partielle de leur prénom.

Séance 2 : Reconnaitre et disposer les lettres de son prénom

Les élèves ont devant eux une étiquette où est écrit leur prénom en lettre d’imprimerie. Ils disposent aussi de lettres découpées dont celles de leur prénom. Dans un premier temps ils doivent rechercher leur prénom (toutes les affichettes sont au centre de la table est ils doivent retrouver la leur) puis trouver les lettres de leur prénom et les collecter.

Sous leur prénom rédigé, les élèves doivent replacer au bon endroit les lettres choisies par correspondance (essais-erreurs). Une fois le travail correct, les élèves collent dans l’ordre les lettres de leur prénom.

On pourrait penser cela simple mais c’est extrêmement complexe et complètement dénué de sens si vous ne les accompagnez pas! L’intérêt ici est de reconnaitre son prénom, les lettres de son prénom et de les placer dans un ordre qui sera toujours le même. Il vous faut rappeler cela tout au long de l’atelier, que l’élève n’ait pas l’impression de réaliser une tâche de manière mécanique sans comprendre le pourquoi.

Séance 3 : Décalquer les lettres de son prénom

Les élèves retrouvent leur étiquette prénom au centre de la table et s’équipent d’une feuille de papier calque. Mettez un petit bout de scotch pour tenir le calque, nous sommes en début d’année, la tâche n’est pas aisée, ne rajoutez pas de difficulté. Au feutre, ils décalquent leur prénom puis le décore.

Pour continuer l’entraînement, chaque élève dispose d’une pochette plastique avec son prénom à sa disposition. Lors des moments laissés libres, l’élève peut s’exercer. J’utilise ce dispositif toute l’année mais je le fais évoluer. Par exemple, pour commencer, les élèves retrouvent dans la pochette la fiche réalisée en séance 2 (collage des lettres sous le modèle), puis, une écriture manuscrite, et enfin sans modèle. En fin d’année, selon l’avancée des élèves, je réutilise ces pochettes pour l’écriture du prénom en cursives.

Pendant une longue période, il vous faudra laisser les élèves essayer d’écrire leur prénom en autonomie avec la pochette plastique au départ puis, sur une feuille libre en prenant pour modèle leur étiquette prénom collée sur la table (collée dès le début d’année pour que les élèves connaissent leur place. Du coup, ils ont ce modèle en continue sous les yeux. Dites leur dès le début de l’année qu’il s’agit de leur prénom pour qu’ils aient la curiosité de le regarder). Cela peut prendre 1 à 3 période selon les élèves… Soyez patients… Il vaut mieux l’installer convenablement que trop rapidement. Je m’amuse parfois à changer les étiquettes sans leur en parler à l’avance (à partir de la fin de la période 2). Ils s’en rendent souvent compte seuls et changent de place par eux-même, c’est assez marrant.

Pour mes élèves en difficultés, je fais de la remédiation le vendredi après-midi. On joue alors à « cache-cache prénom » (ils doivent retrouver leur prénom parmi plusieurs) et pour l’écriture, on passe par l’écriture dans le sable/la farine, avec de la pâte à modeler, puis de la systématisation une fois que les choses deviennent plus faciles.

Séance 4 : Écrire son prénom sans le modèle EVALUATION SOMMATIVE

L’élève écrit son prénom pour signer ses productions. Une case est laissée libre sur les fiches à cette intention (large case au départ que vous pourrez réduire par la suite)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s