Puzzles, pavages, tangrams

Tout comme pour les MS, il est important de continuer le travail sur les puzzles avec les GS, ce qui permettra aux élèves de mieux appréhender la notion d’espace. Je vous propose ici ma progression sur l’année:

En période 1, mes élèves travaillent sur des puzzles de 15 à 25 pièces en prenant appui sur un modèle alors qu’en période 2 ils ne se servent plus de modèle. Progressivement, je leur présente des pavages et tangrams qu’ils réalisent en autonomie sur des temps d’ateliers individuels.

Dès la période 3, ils réalisent des « puzzles-papier » que je leur propose dans leur cahier autonome (1 cahier par période reprenant le projet de l’année).

En période 4 et 5 j’approfondis le travail sur les pavages et tangrams avec la séquence suivante:

 

Paver une surface avec des formes géométriques

Séance 1 : Reconstituer un puzzle à partir de formes géométriques –Évaluation diagnostique-
Temps 1 : Sur la table le modèle du puzzle est présenté. Chaque élève tente ensuite, avec ses formes, de reproduire le puzzle.
Temps 2 : Une fois le puzzle terminé, ils tentent de créer de nouveaux puzzles avec les mêmes formes (en nombre et en constitution).
Temps 3 : Pour terminer la séance, les élèves reproduisent plusieurs puzzles différents (pentaminos et tangrams).

Séance 2 : Reproduire un modèle en réduction
Reprise de la séance 1 mais avec des modèles plus petits. L’élève doit tenter de le reproduire en prenant en compte cette particularité. AUTONOMIE

Séance 3 : Utiliser le pavage pour comprendre la notion de surface
Chaque élève dispose d’une fiche avec un tangram. Il sera question dans l’exercice de remplir la surface de forme géométrique avec des couleurs. Une couleur= une forme. L’IMPORTANT ICI EST AVANT TOUT LA NOTION DE SURFACE QUI DOIT ETRE ETAYEE !!!!

Séance 4 : Reconstituer un puzzle –Évaluation SOMMATIVE-
Sur fiche : les élèves disposent d’un modèle miniature et un espace à côté pour coller leur puzzle. Sur le modèle, on ne voit pas les traits délimitant les formes. Chaque élève a en sa possession des formes mobiles qu’il tente d’agencer pour reproduire puis coller le modèle. (fiche ci-dessous. Les tangrams de la page 2 sont destinés a être distribués aux élèves (1 par élève) une fois découpés).

réaliser un tangram

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s