Réaliser des classements d’animaux

 

Séance 1 : Observer le mode de déplacements des animaux (ÉVALUATION DIAGNOSTIQUE)

Pour commencer la séance, les élèves sont interrogés: « Pouvez vous me dire comment se déplacent les animaux? » Ils font part de leurs expériences personnelles en prenant soin d’évoquer précisément le contexte dans lequel ils ont observé ce comportement. A la suite de cette mise en projet et du relevé des premières représentations des élèves, une vidéo est visionnée en classe.

A la suite de cela, un tri est effectué au tableau afin de réaliser 4 grandes affiches à la manière de Fofy à l’école http://www.fofyalecole.fr/modes-de-deplacement-des-animaux-a108837918. Ils devront bien expliquer leurs critères de choix.

A la fin de cette séance collective, les élèves ont classé les animaux et réalisé 4 grandes affiches. http://ekladata.com/LPDyyq5t5Xnsrt50FL11ZwC9ves/tri-mode-de-deplacement-des-animaux.pdf

 

Séance 2 : Observer les bébés animaux

En atelier, les élèves observent des photos d’animaux à leur naissance où l’on peut bien discerner les œufs ou autre. Les élèves font part de leurs observations. Toutes leurs observations sont collectées en dictée à l’adulte. Un nouveau classement est réalisé en séparant les vivipares des ovipares et des ovovivipares.

Il est important de mettre en place cet atelier à l’endroit où se trouvent les affiches réalisées lors de la première séance car, d’eux mêmes, les élèves vont vouloir comparer les résultats de ce classement avec ceux la séance précédente. Il est donc primordiale de réutiliser la même liste d’animaux entre les 2 séances.

 

Séance 3 : Observer l’alimentation des animaux

En atelier, plusieurs assiettes sont disposées sur la table contenant des photographies de divers aliments pouvant être mangés par les animaux: graines, insectes, légumes, fruits, herbe, foin, croquettes,… Les élèves disposent de photographies des animaux déjà rencontrés lors des 2 séances précédentes. Les photos sont en double (voit triple) car certains animaux ont des régimes variés et les élèves le savent.

Les élèves réalisent cet atelier en semi autonomie avec l’ATSEM qui ne guide pas du tout l’activité. Les élèves disposent dans les assiettes les images d’animaux correspondant au régime illustré. A la fin de la séance, l’ATSEM demande aux élèves si ils ont terminé leur tri puis, elle note sur un papier les propositions des élèves. Une fois que tous les groupes ont réalisé cette activité, une remontée collective est effectuée au coin regroupement et les réussites et erreurs des élèves sont signalées et synthétisées sur une affiche et une dictée à l’adulte pour le cahier de vie.

A la fin de cette remontée collective, les différents travaux des élèves sont croisés afin de montrer que certains animaux naissent de la même manière mais ne se nourrissent pas ou ne se déplacent pas de la même façon. Ils réalisent alors une première approche de la multiplicité des modes de déplacement, d’alimentation et de « reproduction » de notre monde.

 

Séance 4 : Classer les animaux en choisissant un critère (ÉVALUATION SOMMATIVE)

Il est question ici de réaliser un bilan individuel de toutes les informations mises en relief lors de la séquence. Pour cela, sur une feuille, les élèves relient les animaux qui rampent entre eux, ceux qui naissent dans des œufs entre eux et ceux qui mangent des légumes entre eux.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s