Faire un élevage de papillons en classe

Lorsque je me suis lancée, il y a trois ans, j’étais à la fois inquiète et excitée de réaliser ce projet avec les élèves.

J’ai commencé à me renseigner sur les délais de livraison, la croissance des papillons, les étapes de développement,…

Je souhaitai que le projet arrive à son terme à la toute fin de l’année, que l’éclosion des cocons soit notre manière de nous souhaiter de bonnes vacances…

Malheureusement, tout le monde était déjà en vacances lorsque les cocons ont éclos.C’est en ce sens que j’avais mis à la disposition des parents le lien suivant https://elfydia.wordpress.com/category/elevage-papillon/

Vous trouverez sur ce lien le site web où j’ai commandé les chenilles, les étapes de croissance des chenilles, de nombreuses photos de l’élevage…

Puis, je ne m’attendais pas à ce qui allait suivre… J’ai laissé les papillons dans un champ mais ils ne savaient pas voler… Je n’ai pas osé leur rendre visite plus tard…

Le vivarium a été péniblement difficile à nettoyer. Il m’a fallu de l’huile de coude et j’ai du lutter contre des nausées entre l’odeur et les déchets.

Ça reste une super expérience mais il vaut mieux savoir à quoi s’attendre.

Notre élevage de Papillons

Cette année avec mes élèves de Ms et Gs nous avons élevé des papillons, des bombyx eri pour être plus précise. Or, nous avons reçu nos larves 5 jours trop tard et les élèves n’ont pas pu observer l’éclosion des cocons… Je leur propose de le découvrir via ce site!

J’ai pu commander et trouver tous les renseignements sur les larves sur http://www.inra.fr/la_science_et_vous/apprendre_experimenter/le_monde_des_insectes/elever_des_insectes/elevage_de_papillons_bombyx_eri

Nous avons préparé à leur intention un nid douillet avec de nombreuses branches de Lila.

Nos chenilles ont grandi très rapidement, on peut apprécier les évolutions sur les photos suivantes:

C’est fou ce que les chenilles peuvent manger! on a presque complètement mis à nu le seul Lila de l’école. Le jardinier n’a pas manqué de  nous gronder…. Puis, les chenilles se sont « enfilées » dans leurs cocons:

Jusqu’à ce lundi 9 Juillet où le premier papillon m’a sourit! Il a été rejoint ce matin, jeudi 12 Juillet, par un nouveau copain!