Décrire et reproduire des formes géométriques par différents procédés

Séance 1 : Retrouver la trace du solide –Évaluation diagnostique-

Temps 1 : Sur la table, des cartes de traces de formes sont disposées. Les élèves doivent retrouver à quels solides elles correspondent. Chaque solide est décrit et nommé.

Temps 2 : Une fois tous les solides reliés à leurs traces, les élèves utilisent les solides pour en dessiner l’empreinte (suivre le contour avec précision).

Temps 3 : Les solides sont placés ensuite au centre de la table, chaque élève tentant d’en reproduire la trace avec un modèle éloigné.

Séance 2 : Reproduire une forme géométrique

Temps 1 : Jeu du portrait pour remettre en mémoire la séance précédente: un élève prend au hasard une forme dans un sachet opaque. Il décrit cette dernière en prenant soin de ne pas la nommer. A partir des propriétés données, les autres élèves du groupe tentent de deviner la forme.

Temps 2 : Chaque fois qu’une forme est découverte, les élèves la représentent à main levée et de mémoire sur leur feuille. La forme est ensuite sortie du sachet et les élèves vérifient si ils ont réussi ou non leur reconnaissance/connaissance de la forme. L’exercice est reproduit à plusieurs reprises et le temps laissé aux élèves est progressivement réduit dans un esprit de « défi ».

 

(Si vous remarquez qu’à la suite de cette séance vos élèves sont en difficultés et n’ont pas encore acquis la compétence, il est important de la travailler à nouveau en rajoutant au moins 1 séance. Peuvent être envisagés une « chasse à la forme » où les élèves doivent retrouver le plus vite possible une forme sur une table, des ateliers de reproduction de formes sur un tableau de la classe….).

 

Séance 3 : Reproduire une forme géométrique après sollicitation –Évaluation SOMMATIVE-

Les élèves, au fusain, reproduisent les formes géométriques demandées par l’ASEM.

Publicités

Reconnaitre et donner avec précision les propriétés des formes géométriques de base

Séance 1 : Reconnaître et nommer les formes géométriques –Evaluation diagnostique-

Temps 1 : Découverte sensorielle des formes : par le toucher en manipulant des formes en plastique (carré, triangle, rond, ovale, losange, étoile…). Cette activité permet de faire émerger les représentations initiales des élèves sur les formes et leur connaissance du vocabulaire géométrique. Ils s’approprient le matériel afin d’en dégager de premières spécificités.

Temps 2 : Jeu du portrait : les formes sont toujours sur la table mais une d’entre elles est cachée derrière le dos de l’enseignant. Les élèves tentent de découvrir de quelle forme il s’agit en posant des questions précises. L’enseignant ne peut y répondre que par Oui ou Non. Après un tour de chauffe, ce sont les élèves chacun à leur tour qui prennent la place de l’enseignant. Les formes restantes sur la table sont en grand nombre et plusieurs exemplaires d’un même modèle sont présents. Cela évitera certaines stratégies élèves qui ne feraient pas travailler la compétence recherchée ici.

Temps 3 : Une fois que tous les élèves ont joué au jeu des questions-réponses, ils ordonnent les formes identiques en « tas » Puis chaque tas est nommé. Pour chaque tas, en dictée à l’adulte, les élèves tentent d’isoler des propriétés des formes (« qu’est ce qui me permet de savoir que c’est un carré…).

Séance 2 : Reconnaitre et trier des formes –Evaluation formative –

Chaque élève dispose d’une fiche sur laquelle il doit coller une gommette dans les carrés, colorier les ronds, découper puis coller les triangles (perdus sur une fiche remplie d’autres formes), dessiner un losange dans chaque losange et dessiner un chat dans les ovales. Toutes les formes sont nombreuses, de tailles différentes, les triangles ne sont pas seulement équilatéraux…

Séance 3 : Reconnaitre des formes à partir de leurs propriétés –Evaluation SOMMATIVE-

Dans la salle de motricité, 6 formes sont dessinées au sol : un carré, un rond, un ovale, un losange, un triangle et un rectangle. L’enseignant va demander aux élèves de retrouver une forme d’après ses propriétés. Au départ, tous les élèves jouent ensemble. Ensuite, ils passent individuellement et doivent reconnaitre 2 formes d’après ses propriétés. Exemple : « la forme que tu dois retrouver possède 4 côtés mais qui n’ont pas tous la même longueur, et fait penser à 2 triangles accolés… » (les critères dictés à l’adulte en S1 sont ici repris). GRILLE D’EVALUATION SOMMATIVE A L’APPUI.

Puzzles, pavages, tangrams

Tout comme pour les MS, il est important de continuer le travail sur les puzzles avec les GS, ce qui permettra aux élèves de mieux appréhender la notion d’espace. Je vous propose ici ma progression sur l’année:

En période 1, mes élèves travaillent sur des puzzles de 15 à 25 pièces en prenant appui sur un modèle alors qu’en période 2 ils ne se servent plus de modèle. Progressivement, je leur présente des pavages et tangrams qu’ils réalisent en autonomie sur des temps d’ateliers individuels.

Dès la période 3, ils réalisent des « puzzles-papier » que je leur propose dans leur cahier autonome (1 cahier par période reprenant le projet de l’année).

En période 4 et 5 j’approfondis le travail sur les pavages et tangrams avec la séquence suivante:

 

Paver une surface avec des formes géométriques

Séance 1 : Reconstituer un puzzle à partir de formes géométriques –Évaluation diagnostique-
Temps 1 : Sur la table le modèle du puzzle est présenté. Chaque élève tente ensuite, avec ses formes, de reproduire le puzzle.
Temps 2 : Une fois le puzzle terminé, ils tentent de créer de nouveaux puzzles avec les mêmes formes (en nombre et en constitution).
Temps 3 : Pour terminer la séance, les élèves reproduisent plusieurs puzzles différents (pentaminos et tangrams).

Séance 2 : Reproduire un modèle en réduction
Reprise de la séance 1 mais avec des modèles plus petits. L’élève doit tenter de le reproduire en prenant en compte cette particularité. AUTONOMIE

Séance 3 : Utiliser le pavage pour comprendre la notion de surface
Chaque élève dispose d’une fiche avec un tangram. Il sera question dans l’exercice de remplir la surface de forme géométrique avec des couleurs. Une couleur= une forme. L’IMPORTANT ICI EST AVANT TOUT LA NOTION DE SURFACE QUI DOIT ETRE ETAYEE !!!!

Séance 4 : Reconstituer un puzzle –Évaluation SOMMATIVE-
Sur fiche : les élèves disposent d’un modèle miniature et un espace à côté pour coller leur puzzle. Sur le modèle, on ne voit pas les traits délimitant les formes. Chaque élève a en sa possession des formes mobiles qu’il tente d’agencer pour reproduire puis coller le modèle. (fiche ci-dessous. Les tangrams de la page 2 sont destinés a être distribués aux élèves (1 par élève) une fois découpés).

réaliser un tangram

 

Analyser des collections

Séance 1 : Trier, classer des objets en identifiant des propriétés communes et en établissant des relations entre collections : -Évaluation diagnostique-

Étape 1 : Les élèves doivent faire devant eux un tri d’objets d’après les critères suivants: RONDS et PETITS. Ils justifient ensuite chacun à leur tour la prise d’un objet plutôt qu’un autre. Ils doivent comparer les objets qu’ils ont devant eux dire en quoi ils sont similaires ou différents.

Étape 2 : Des objets sont placés au centre de la table, les élèves proposent une règle de tri pour les objets restants sachant que 2 propriétés identiques au minimum doivent les réunir . Les élèves qui ne sont pas d’accord doivent exprimer leur ressenti et proposer des pistes d’ajustement.

Séance 2 : Retrouver l’intrus dans une collection d’objets ayant tous une propriété commune :

Étape 1 : « trouvez l’intrus ». Devant les élèves sont disposés des objets. Tous, sauf un, ont une propriété commune. Ils doivent retrouver celui qui est l’intrus et expliquer leur choix : « celui-là est différent car… »…. Cet exercice est repris à plusieurs reprises pour que chaque élève puisse se tester au jeu.

Étape 2 : réinvestissement de la tâche sous forme de fiche (colorier de couleur l’intrus ou les intrus). Évaluation formative.

Séance 3 : Retrouver un objet manquant dans un ensemble donné :

Sur la table sont disposés des objets ayant au moins deux propriétés identiques entre eux. Les élèves les analysent, trouvent et étayent les similitudes et les différences. Une fois cela terminé, 5 objets supplémentaires leur sont présentés mais, sur les 5, seul un objet peut être rajouté à la collection. Chaque objet va être analysé et comparé à la collection pour vérifier cette compatibilité.

Séance 4 : Analyser une collection en formulant des critères : Évaluation sommative individuelle

Une vingtaine d’objets sont disposés sur la table. L’élève doit réaliser une collection d’objets ayant au moins tous deux propriétés communes. Il devra justifier sa règle de tri à chaque instant. Grille d’évaluation sommative à l’appui.

eval form trouver intrus GS

tri et classements differents ateliers