Le livre des nombres

Pour clore l’année en « quantités et nombres », les élèves créent leur livre des nombres.Cet exercice est long et périlleux mais vaut le détour. Il permet de vérifier que les élèves réalisent correctement la reconnaissance des nombres sous leurs différentes formes. C’est un exercice long qui leur demande aussi énormément de concentration et d’application (ne pas perdre ses étiquettes, ne pas les confondre, ne pas les mélanger avec son camarade de droite…). De même, la réalisation et la mémorisation de la consigne s’avèrent ici primordiales. En ce sens, ce livre les prépare à la Grande Section et à la complexité des tâches qu’ils auront à réaliser.

Pour commencer la réalisation, la consigne est donnée en grand groupe et reformulée par au moins 2 élèves. Pour la 1ère séance, les élèves sont en semi-autonomie avec l’ASEM ( éviter les décrochages et découragements des élèves qui trouveront l’exercice trop difficile). Pour les séances suivantes, ils seront en autonomie et finiront chacun à leur rythme.

Chaque élève se voit distribuer le livre et les étiquettes. Il colle alors sur la page du « 1 » toutes les représentations du 1, etc… Vous pouvez complexifier encore l’exercice en supprimant les chiffres écrits en haut et leur demandant de l’écrire correctement (personnellement, je fais plutôt cela en début de Grande Section: les élèves réalisent alors des affiches).

LIVRE DES NOMBRES

suite livre des nombres

Publicités

Le lien entre nombre écrit, quantité, nombre dit

 

Pendant l’année de Moyenne Section, il me paraît primordiale, incontournable, essentiel de créer le lien entre nombre dit-écrit et la quantité qu’il représente.

Cela peut sembler évident pour nous mais ça ne l’est pas du tout pour nos élèves. Dans les comptines, nous parlons de tous ces chiffres, de 1 à 9, mais au final, pour nos élèves, au départ, ce ne sont que des mots.

Dans un premier temps, il faut que les élèves puissent associer mentalement le mot entendu et l’image du chiffre. C’est le travail qui est réalisé dans la partie « graphisme des nombres ». Chaque nombre est présenté et le geste graphique est décrypté. Peu de temps après l’apprentissage du geste graphique, n’hésitez pas à donner une fiche à vos élèves où ils ne doivent entourer que le chiffre 1 par exemple. Avec le temps, vous pourrez même leur demander d’entourer le 1 en rouge, le 2 en bleu etc…

retrouver chiffres+ecriture entre 2 lignes

En parallèle, et de préférence à partir de la deuxième ou troisième période (selon les prédispositions de vos élèves), commencez à insérer la notion de chiffre pour représenter une quantité. Lors de séances d’entraînement au comptage (les élèves doivent prendre 3 fruits dans leur panier par exemple), demander aux élèves de trouver la carte qui représente le chiffre 3 (jeu de carte des chiffres de 1 à 9). Expliquer aux élèves que le chiffre 3 écrit représente la même chose que les 3 objets qu’ils ont devant eux.
Au fur et à mesure, je rends ce travail systématique puis, je l’enrichi avec des cartes de doigts et de constellations de dés. Par ailleurs, nous jouons fréquemment aux jeux de société qui sont parfaits pour l’acquisition de cette compétence (le dé représente le chiffre « 3 » qui implique un déplacement de 3 cases demandant la connaissance de la comptine numérique pour être effectué).

En fin d’année, nous jouons souvent à des jeux de cartes où nous associons les chiffres 0 à 10 aux constellations de dé, aux doigts et à des collections d’objets (dessinées sur les cartes) qui se correspondent.

cartes-jeux-nombres

Les élèves réalisent aussi des fiches afin que je les évalue et mette en place des remédiations si nécessaires. En fin d’année, vos élèves seront à l’aise avec tout cela et vous vous amuserez autant qu’eux pendant ces jeux de cartes!

relie chiffre et quantité

Graphisme des nombres

Pour chaque nombre, je suis une sorte de petit rituel:

– Présentation du nombre: son nom, son aspect graphique (nommer les traits: horizontaux, verticaux, obliques, courbes…). Je laisse les élèves s’exprimer sur ce dernier (ils ont parfois de drôles de moyens mnémotechniques qui peuvent aider les camarades et la maîtresse 🙂 ).

– J’écris ensuite le nombre au tableau en verbalisant sur sa graphie: pour le 1: je ne commence pas sur le trait mais 2 pouces au-dessus puis, je trace un trait oblique qui ressemble à une petite montagne puis, une fois arrêté, je trace un grand trait vertical jusqu’au trait, comme si ma mine de crayon descendait un grand ascenseur.

– Toujours en grand groupe, je demande aux élèves de reproduire le geste du chiffre par le corps: ils se lèvent et font le trajet du chiffre avec le bras. Pendant ce temps, je vérifie que tout le monde suive bien le sens du geste graphique.

– Le premier atelier est toujours un passage par le corps: les élèves suivent le trajet du nombre sur le sol (scotch de couleur) ou touchent des « cartes à toucher » (ce sont des cartes que je fabrique avec du papier canson que j’évide pour laisser une fenêtre du nombre puis, je colle au-dessous une feuille de papier ponçage ou de velours ou de papier cadeau, ce qui donne un toucher interessant. Les élèves suivent le trajet du nombre en partant d’un point vers un autre (sens du nombre)), ou réalisent le nombre à la pâte à modeler…

– Le deuxième atelier est un atelier de décoration du nombre mais il est obligatoire de suivre le sens du chiffre pour bien décorer. Au fil de l’année, les élèves ont décoré à la craie, au crayon, au papier canson, aux gommettes, au feutre, ….. Une fois l’atelier terminé, les élèves s’entraînent à écrire le chiffre sur papier blanc avec des feutres.

Exemple de fiche: décorer le 5

– Le troisième atelier est l’évaluation formative où les élèves s’entrainent à écrire le nombre sur une fiche plastique avec modèle. Lorsque je vois que certains ne s’en sortent pas, je leur propose de la remédiation pour travailler de manière privilégiée. Pendant ce temps de remédiation, je leur raconte une petite histoire sur le chiffre (aider sa reconnaissance) puis je les fait écrire le chiffre sur la fiche transparente pour identifier le hic et amener à l’appropriation en leur donnant une technique plus adaptée à eux. Ils réinvestissent souvent pour s’approprier cette graphie.

– Le quatrième atelier est un atelier de réinvestissement en arts visuels avec la création du tableau du nombre ou le portrait du nombre…

– Le cinquième temps est l’évaluation sommative où les élèves réécrivent le nombre entre 2 lignes.

Exemple d’évaluation sommative: écriture éval chiffre 5

Nouvelles fiches (publiées le 21/03/2012):décorer le 5, écriture éval chiffre 5 recto verso, le 5 bonhommes, les chiffres recto verso, le 4 visages, evaluation sommative chiffre 4 recto verso, décore le 4, fiche écriture chiffre 3, relie chiffre et quantite, le 3 a décorer, le 2, fiches n°2, le chiffre 1 fiche d’écriture+eval somm, le chiffre 1 à décorer

 

Les quantités: dénombrement période 1:

Cette compétence prend place dès le début de la journée car, lors des rituels matinaux, un élève compte les élèves présents et absents. Pour m’organiser, j’utilise un grand tableau des responsabilités où chaque élève voit sa photo installée sous la responsabilité qui lui est attribuée pour la semaine ou la journée. (affiches de la maternelle de moustache http://jt44.free.fr/ dans « signalétiques »). Concernant le comptage, c’est un jour = un élève afin qu’ils puissent passer le plus souvent possible tout en ayant eu le temps d’évoluer dans leur connaissance de la comptine numérique. Sur ma fiche récapitulative des responsabilités, je note le nombre où l’élève s’est arrêté ou celui où il s’est trompé. Cela me permet de voir son évolution et d’évaluer sa connaissance de la comptine numérique. fiche responsabilités élèves
Tous les vendredis, de manière ritualisée, après le temps de repos, les élèves auront l’occasion de jouer à des jeux de société. Ceci leur permettra d’acquérir progressivement les constellations de dés, la graphie des chiffres et la notion de quantité.

Enfin, je mets en place une séquence sur le dénombrement: Dénombrer et réaliser des collections  de maximum 3 objets

Séance 1 : Repérer des quantités dans des contes EVALUATION DIAGNOSTIQUE
Temps1: Lecture des albums de littérature de jeunesse  « Les 3 petits cochons » et « Boucle d’or et les 3 ours ». Temps 2: Après lecture de ces ouvrages, sollicitation des élèves  » Combien y a-t-il de cochons dans cet album ? combien y a-t-il d’ours dans cet album ?, de chaises?,… ». Chaque élève doit s’exprimer pour s’assurer que tous arrivent à compter jusqu’à 3. Réitérer cette demande autant de fois que possible.

Séance 2 : Réaliser des collections d’objets
Sur la table sont présentées des boites de chiffre : 1,2 et 3. Les élèves tentent de nommer ces chiffres (apprécier les déjà-là des élèves). Ils disposent d’objets. Chacun à leur tour, ils vont « nourrir » la boîte d’objet. Après sollicitation, les élèves donnent alors un objet à la boite « 1 » ou 2 objets à la boite « 2 » ou 3 objets à la boite « 3 ». Une fois que l’enfant a déposé le/les objets dans la boite, les autres élèves confirment ou non la collection. Cet exercice est reproduit à plusieurs reprises pour que chaque élève puisse s’entraîner.

Séance 3 : Dénombrer une collection d’objets
Les élèves en ateliers doivent dénombrer une collection simple en s’aidant de la comptine numérique connue. Ils utilisent leurs doigts comme dans la comptine. En fin de séance, le comptage devient plus  rapide.

Séance 4 : Réaliser des collections d’objets – EVALUATION FORMATIVE –
Travail sur fiche : les élèves doivent coller une collection de 1 ingrédient dans le chaudron de gauche, 2 ingrédients dans le chaudron du milieu et 3 dans le chaudron de droite. (Dans le cadre de mon projet sur les héros de littérature de jeunesse 2011-2012 avec ici, les sorcières sur l’album de LDJ  « Sorcière Tambouille »). evaluation formative quantités

Séance 5 : Dénombrer et réaliser des collections d’objets – EVALUATION SOMMATIVE INDIVIDUELLE –
Création des boites des quantités 1, 2, 3 : les élèves en arts visuels créent et décorent les boîtes des quantités. L’évaluation prend la forme d’un jeu avec ces boîtes : les élèves devront au top départ réaliser des collections. Puis, une fois cela terminé, nous dénombrons ensemble pour vérifier. Grille d’évaluation à l’appui.

Les quantités: dénombrement périodes 2 et 3:

Les rituels sont poursuivis jusqu’à la fin de l’année. En parallèle voici la séquence réalisée pour la période 2:

Séance 1 : Réaliser une collection d’objets –Evaluation diagnostique-
Les élèves disposent d’un boite de 6 œufs, ils doivent dans un premier temps aller chercher 2 œufs. Une fois revenus à leur place, chaque élève compte, une fois son tour venu, le nombre d’œuf dans sa boite pour vérifier qu’il n’a pas fait d’erreur. Reprise de cet exercice pour 4 œufs, puis 1, puis 5, puis 3, puis 6. Utilisation d’une grille d’évaluation diagnostique pour noter les connaissances et difficultés de chaque élève (mettre en place une remédiation adaptée si nécessaire).

Séance 2 : Utiliser un nombre précis d’objets pour réaliser un collier
Les élèves doivent réaliser un collier de 2 perles bleues, 6 perles vertes, 4 perles rouges et 5 perles jaunes. Cet algorithme est respecté jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de fil. (les élèves disposent d’une étiquette où l’algorithme est écrit. ALGORITHME PERLES

Séance 3 : Préparer une commande d’objets –Evaluation formative-
En atelier, le groupe est scindé en 2 : ceux qui commandent et ceux qui préparent la commande. Les préparateurs disposent de paniers, d’objets (ils ont une affiche avec les objets détenus)  et doivent préparer la commande. Les enfants qui commandent disposent d’une liste de courses (nombre et photo des objets à commander). Si nécessaire, les élèves peuvent se référer à l’affiche des nombres (affiches avec chiffres, constellation, doigts… ou à la comptine numérique). Utilisation d’une fiche d’évaluation formative.

Séance 4: Comparer des collections d’objets
Temps 1 : Au centre de la table sont disposés trois paniers, un panier contient plus d’objets qu’un autre et deux paniers contiennent autant d’objets l’un que l’autre. Chaque élève verbalise sur ces paniers qui sont modifiés à chaque fois.
Temps 2 : jeu : les élèves doivent réaliser des collections en suivant la consigne donnée : ils disposent de 2 paniers chacun et d’objets en nombre, dans un premier temps, l’enseignant donne une quantité puis, demande de réunir dans l’autre panier autant, moins ou plus d’objets que dans le premier.

Séance 5 : Dénombrer et réaliser des collections –Evaluation sommative-
Travail sur fiche : les élèves collent les collections de 4, 5 et 6 objets dans la bonne case. Une bulle vierge devra alors être complétée en prenant en compte la case dans laquelle elle est disposée (réalisation d’une collection). evaluation sommative quantités jusqu’à 6